Protégée par des gardes du corps, elle doit aujourd’hui changer de maisons régulièrement.

buzzmoica.fr, 10 février 2010

Le 17 décembre 2003,Malalai Joya, la plus jeune élue au parlement afghan, a osé un jour s’élever publiquement contre «ces seigneurs de guerre qui oppressent les femmes et ont ruiné notre pays». Protégée par des gardes du corps, elle doit aujourd’hui changer de maisons régulièrement. Celle qui s’est engagée très jeune dans une organisation de défense des femmes afghanes est surnommée par la BBC «la femme la plus courageuse d’Afghanistan»